Concert Paris La Défense Arena

Pink : 2 soirées inoubliables

23 juin 2023

Entre envolées, effets pyrotechniques, danse, chant, scénographie monstrueuse ou encore improvisation avec le public, P!NK a fait monter la température les 20 et 21 juin de tous ceux qui sont venu assister à l’un de ses concerts à Paris La Défense Arena.

Apolline Cornuet

Une montée en pression insoutenable

Il est 18h00, les portes de Paris La Défense Arena viennent d’ouvrir pour le concert de Pink.

Les spectateurs commencent à prendre place et assistent à un premier show du DJ KidCutUp pour faire monter l’ambiance dans la plus grande salle d’Europe.

The Script monte sur scène et entame les hostilités avec leur chanson la plus connue « Hall Of Fame », l’ambiance monte d’un ton avant l’arrivée Gayle.

Gayle qui a fait chanter une très grande partie du public avec son titre « abcdefu » en toute fin de set sur la scène de Paris La Défense Arena avant de laisser sa place une dernière fois à DJ KidCutUp.

Fin de la première partie, il est un peu plus de 21h00 et début d’une attente interminable avant le début du concert de Pink.

Une entrée sur scène fracassante

Après quelques minutes d’attente, ça y est, nous y sommes. Noir salle, écran géant allumé, c’est imminent. La chanteuse américaine apparaît sur les écrans, juste avant son entrée sur scène.

Et quelle entrée.

Apolline Cornuet

La bouche montée à une dizaine de mètres au-dessus de la scène s’ouvre, Pink est là. Top début de show. Les premières notes de « Party » résonnent et ce n’est pas moins de 43 000 personnes qui se lèvent dans les gradins de Paris La Défense Arena. Pink ne lésine pas, donne tout sur scène au milieu de ses musiciens et danseurs.

Pendant plus de 2h30, Pink ne se ménage, envoie tout ce qu’elle a, danse, chante, rigole avec son public, enchaîne les titres notamment ceux de son dernier album TRUSTFALL.

Apolline Cornuet

Elle réussi à dérouler son concert sans fausse note, aucune erreur, tout est d’une fluidité déconcertante. Entre tubes mondialement connus, chanson survoltées, ballades au piano, changement de tenues… Rien à signaler, Pink nous en met plein les yeux.

L’heure du final approche. La salle, comble, est survoltée. « So What » débute, Pink s’envole. Quel show et quel final. Câblée, l’artiste s’élance pour une envolée magistrale qui signe la fin de son passage pour la soirée. Une chorégraphie millimétrée, de multiples atterrissages sur des poteaux installés dans la salle, une foule qui ne boude pas son bonheur, une fin de show dantesque. Merci Pink pour tous ces beaux moments et ses souvenirs gravés à jamais dans nos mémoires.

une expérience unique

Pink, c’est bien plus qu’une chanteuse, c’est une icone, une idole de la pop depuis les années 2000. Connue pour ses titres, elle l’est d’autant plus pour ses performances live. En artiste complète, la performance vocale mais aussi instrumentale et physique est au rendez-vous.

Apolline Cornuet

Plus qu’un concert, c’est un show d’une autre dimension qui prend place sous nos yeux avec une utilisation remarquable de tout ce qui est mis à disposition : écrans, scène, public…

Apolline Cornuet

Une habituée de Paris La Défense Arena

Ce n’est pas la première fois que l’artiste américaine foulait la scène de Paris La Défense Arena. Déjà en 2019, Pink fêtait ses retrouvaille avec le public français et avait offert un concert grandiose aux 40 000 spectateurs de Paris La Défense Arena. Décor fantastique, acrobaties hors nomes, show énergique, la star de la pop internationale a ébloui la plus grande salle d’Europe.

Vous pouvez retrouver les photos de son show de 2019 à Paris La Défense Arena en cliquant directement ici.

A quand la prochaine ?

Vous avez aimé le how de Pink ? Voici un concert qui pourrait vous intéresser : Maroon 5.