Paris La Défense Arena

Retour sur : les 2 jours de folie à Paris La Défense Arena

En moins de 48h, Paris La Défense Arena a vécu deux grands moments d’émotion. D’abord avec l’organisation de sa première grande soirée boxe, et ensuite avec une bouillante demi-finale de Champions Cup entre le Racing 92 et les Saracens. Deux jours de folie, qui ont pu être organisés grâce au travail acharné des équipes qui ont transformé la plus grande salle d’Europe en un temps record ! Retour sur ce week-end qui restera marqué dans l’histoire de Paris La Défense Arena.

S’il fallait un mot pour résumer le week-end vécu à Paris La Défense Arena, « sport » serait très certainement le plus judicieux. « Sport » parce que le rendez-vous du vendredi soir était un véritable événement pour tous les amateurs de boxe. Une grande première pour Paris La Défense Arena. Une soirée bouillante de cinq combats… tous aussi électriques les uns que les autres. Une soirée qui s’est conclue en apothéose par un uppercut foudroyant et expéditif de Tony Yoka face à Johann Duhaupas.

« Sport » parce que le Racing 92 a réalisé une performance XXL en demi-finale de Champions Cup de rugby. Au terme d’une rencontre tendue, voire irrespirable, les Racingmen ont balayé les Saracens, champions d’Europe en titre, grâce à un éclair de génie de Finn Russell et une action parfaitement bien huilée du trio Russell-Vakatawa-Imhoff ! Nos Ciel & Blanc et les 1 000 personnes présentes à Paris La Défense Arena (jauge réduite, conformément à la décision du Gouvernement) pouvaient savourer cet instant magique et cette nouvelle qualification pour la grande finale européenne (la troisième en cinq ans).

Changement de configuration en moins de 14h !

« Sport » parce que les équipes de Paris La Défense Arena ont réalisé une grande prouesse technique : un changement de configuration éclair pour passer d’un ring de boxe à un terrain de rugby… en moins de 14h ! Une véritable course contre la montre qui démontre une nouvelle fois la capacité de la salle à pouvoir s’adapter à tout type d’événement, pour offrir une expérience incroyable à chacun de ses spectacles. Au total, quatre changements de configuration ont été opérés cette semaine à Paris La Défense Arena (boxe, rugby x2, salon).

Près de 100 personnes (techniciens, manutentionnaires) étaient engagées pour assurer chaque changement de configuration. Entre les 20 000 m² de plaques à poser et déposer, les 400 m de rideaux à accrocher et décrocher, les 1200 m de gradins déployés et les 4000 m² d’espaces à aménager et réaménager, les équipes techniques n’ont pas chômé (voir vidéo en accélérée ci-dessus) … Un exploit aussi sportif et admirable qu’un KO. de Tony Yoka ou un coup de pied par-dessus de Finn Russell. Un immense merci à tous pour ce travail acharné !