Event

Retour sur le Paris Summer Jam

Vendredi soir, Paris La Défense Arena a accueilli une line up en or massif ! Kendrick Lamar, NERD, IAM, Brockhampton ont partagé le temps d’une soirée la scène de la plus grande salle d’Europe.

Brockhampton

Le « boys band » américain est le premier a être monté sur scène pour chauffer comme il se doit Paris La Défense Arena. Les tubes se suivent et la salle est de plus en plus conquise. Les pogos apparaissent, un signe qui ne trompe pas ! Pure produit de la west-cost. le groupe est une belle promesse en ouverture du Paris Summer Jam. Ils ont apporté un grain de folie à une line up très relevée. Brockhampton est un groupe qui ne lâche rien et ils l’ont fait savoir. Une entrée parfaite pour une salle impatiente de décoller. Découvrez ici quelques photos de leur performance :

I.A.M

Le collectif Marseillais a fait son entrée sur la plus grande scène d’Europe à 18h30 tapante. Dès les premières notes le public est réceptif à cette référence rap. Le public de la salle le sait, I.A.M fête les 20 ans de leur album « l’école du micro d’argent » ! L’ambiance monte vite, le public répond bien. Les titres s’enchainent, « Je danse le MIA » fait toujours son effet. « Petit frère » est chanter en chœur par un public déjà conquis. Qui ne succomberait pas à I.A.M ? 

View this post on Instagram

#akhenaton #akh #iam #parissummerjam

A post shared by Nino Kun (@ninokun) on

N.E.R.D

N.E.R.D a donné le ton d’entrée, ils ont séparé la fosse en deux pour un pogo comme on les aime. Le ton est donné … Ensuite, les spectateurs n’ont pas lâché Pharrell Williams et les siens. L’osmose entre les artistes et le public est parfait. On se souviendra longtemps de ce live qui a définitivement fait du Paris Summer Jam un événement réussi. Pour finir en beauté N.E.R.D ont lancé « Lemon » lançant alors la salle pour 5 minutes de délire. Une belle manière de clôturer plus d’1h30 de folie ! 

Kendrick Lamar

Kendrick Lamar était attendu pour cette première édition du Paris Summer Jam. Le rappeur Américain est aujourd’hui au sommet du rap mondial. Dès la première chanson, il a mis d’accord les spectateurs de Paris La Défense Arena en entonnant son titre « DNA ». Il n’en fallait pas plus pour lancer les hostilités. Pendant plus d’1h30, le récent prix pulitzer n’a cessé de faire chavirer Paris La Défense Arena avec ses plus grands titres. Seul sur scène il a parfaitement occupé l’espace. A noter que son t-shirt en l’honneur du groupe Oasis n’est pas passé inaperçu.  Kendrick Lamar a donc tenu ses promesses, il a été à la hauteur d’une soirée qui fut très chaude.