key
profile
  • Billetterie
  • Paris La Défense Arena
  • Infos Pratiques
  • Entreprises & CE
  • Racing 92
  • key
    profile
    mobile

    Retour sur : le concert de folie de Soprano

    Soprano

    Dans une ambiance de dingue, Soprano a enflammé les 40 000 spectateurs de Paris La Défense Arena. Pendant presque 2h30 de concert, le rappeur français a livré un véritable show à l’américaine, porté par une merveilleuse scénographie. Retour sur cette soirée inoubliable avec les vidéos et photos des fans sur les réseaux sociaux.

    Une entrée digne des plus grands. Dans le noir le plus complet, un Phoenix se déploie sur l’écran gigantesque de la scène. Le public suit alors son voyage à travers différentes régions du globe. Un nuage de fumée s’empare du décor… laissant place à Soprano, acclamé par une foule en délire. Le rappeur lance alors son show en douceur avec « Renaissance », l’intro de son dernier album. « Sopra » salue ses 40 000 fans présents à Paris La Défense Arena et annonce la couleur : « ce soir, on va vivre ensemble une soirée de folie ! » Son tube « En feu » résonne alors dans la salle, des confettis explosent dans les airs, le public reprend en chœur les paroles… « C’est chaud, c’est chaud, c’est chaud, c’est chaud » !

    Avec l’aide de son écran géant, Soprano fait voyager son public à travers le monde par le biais de ses musiques. De Rio (« Zoom »), à Hollywood (« Fresh Prince »), en passant par le Japon, le Marseillais en met plein les yeux avec des jeux de lumière sublimes et une scénographie à couper le souffle. Pour son tube « Mon Everest », Soprano offre même aux spectateurs de la plus grande salle d’Europe un véritable show de voltige avec le numéro d’une acrobate enroulée dans un tissu à plusieurs mètres du sol. Saisissant !

    Voir cette publication sur Instagram

    @sopranopsy4 #phoenixtourdesstades #soprano

    Une publication partage par Ma Rie (@mariiposaas) le

    Soprano enchaîne ses grands succès, que ça soit dans une ambiance de fête (« Clown », « Précieux ») ou dans des séquences de grande émotion (« Roule », « Ferme les yeux et imagine-toi »). Pour ce concert exceptionnel, « Soprababa » n’a pas oublié ses « frères » des « Psy4 de la rime », le célèbre groupe marseillais avec qui il a débuté sa carrière en 1995. Alonzo et Vincenzo sont alors invités sur scène pour reprendre « Au Taquet », qu’ils n’ont plus chanté en live depuis un moment, et rendre un vibrant hommage à Sya Style, quatrième partenaire décédé en 2015. Comme à la belle époque, Soprano poursuit avec les morceaux de ses débuts en solo : « A la bien », « Halla Hala » ou encore « C’est ma Life ».

    Après plus de deux heures de show, le chanteur marseillais entame la fin de son concert par un immense flashmob de 40 000 spectateurs. Pour son dernier succès « Le Coach », Soprano fait monter sur scène Amel Bent et Jeff Panacloc pour réaliser une chorégraphie géante reprise par tout le public, dans une ambiance déjantée… « Il est temps d'aller pousser, on a des rêves à soulever... Allez, allez, allez, allez ! » Les fans sont aux anges, la folie s’est emparée de Paris La Défense Arena… Et pour finir en beauté, rien de mieux qu’un « Cosmo » de dingue ! Les paroles retentissent dans la salle, des confettis éclatent, l’ambiance est grandiose. Soprano prend de longues minutes pour remercier tout le monde, ses techniciens, ses fans et tous ceux qui ont contribué à faire de ce concert un show INOUBLIABLE ! Merci Sopra'.

    nous rejoindre

    étre alerté

    Soyez les premiers informés de l'ouverture de la billetterie de cet événement en vous inscrivant dès maintenant.
    Votre demande d'alerte a bien été prise en compte.

    Pour réserver rapidement et dans les meilleures conditions à l'ouverture de la billetterie, créez dès maintenant votre espace client MyArena.